ACCUEIL DE JOUR ET COFFEE BAR

L’accueil de jour d’Entraide le Relais est un service d’accueil sans hébergement qui propose une permanence sociale ouverte à tous en matinée et un accueil au Coffee Bar plusieurs soirs par semaine. Des personnes sans domicile fixe ou en grandes difficultés sociales peuvent venir se poser dans ce lieu de vie convivial, se réchauffer, boire un café, se restaurer mais aussi rompre l’isolement : rencontrer quelqu’un à qui parler, exprimer une demande. Plusieurs services peuvent être proposés dans le cadre d’un accompagnement social individualisé et d’une démarche de réinsertion.

ACTIVITES

  • Accueil, écoute, orientation, information
  • Accompagnement social individualisé en lien avec diverses problématiques et notamment celles de l’hébergement d’urgence, du logement (agrément DALO) et des ressources
  • Service de domiciliation administrative (agrément pour 350 personnes)
  • Travail en lien étroit avec le service RSA de l’association, dont une personne intervient dans les mêmes locaux
  • Activités socioculturelles collectives (ateliers, sorties…) favorisant le lien social et le développement de compétences
  • Collations, jeux lors des ouvertures en soirées

HORAIRES

  • Accueil de jour : Permanence sociale du mardi au vendredi de 9h à 12h - Accueil sur rendez vous l’après midi
  • Coffee Bar : Ouvertures les mardi – jeudi – vendredi – dimanche de 18h à 21h et samedi de 14h à 17h

PUBLIC

Un public majeur hétérogène, en grande difficulté sociale.

 


"Des Voix, des Voies" à l'Accueil de Jour

A l'Accueil de Jour, il y a des voix, qui parlent tant de langues, connues et inconnues,
des voix qui se présentent, qui traduisent, qui expliquent,
des voix hésitantes, ou pressantes, ou colère, parfois.

Dans notre accueil, il y a, dans les inflexions de nos voix, ce quelque chose d'infiniment humain et personnel, qui participe à notre manière singulière de recevoir, d'être présent à l'autre.
Tout part de là, tout passe par là : la rencontre, la sincérité, les émotions, la confiance, qui adviendra ou pas.

A l'Accueil de Jour, il y a cet homme qu'on n'entend pas. Durant des semaines, voire des mois, au coffee, il s'assoit, il observe et se tait, on respecte son choix. Et puis un jour, on ne sait pourquoi ce jour-là, il prend la parole, il fait connaissance, il se découvre, un petit peu, il fait place au lien, un petit peu…

Il y a cette femme qu'on accompagne, et qui au fil du temps ou tout à trac, se confie à voix basse, nous raconte ce que peut-être on n'aurait pas du tout envie d'entendre, et que pourtant on lui doit, on se doit d'entendre, lui permettant ainsi de partager, de déposer un peu du poids de ses épaules.

Il y a aussi ces voix que l’on n’entendra plus, ces voix d’hommes à la rue, disparus…

Il y a les voix d'adolescents au téléphone, qui demandent, qui traduisent bonnes et mauvaises nouvelles, ces voix si jeunes encore, qui nous rappellent à qui l’on parle.

Il y a les voix qu'on reconnaît, dès le pied de l'escalier ou la porte d'entrée, celles des anciens, des habitués, qui ont plaisir à vous retrouver, discuter, "tu sais pas ce qui m'est arrivé ?!", et, encore un petit peu, rester.

Le silence est rare, on écoute, on parle, et on rit aussi, beaucoup, malgré tout, à l'Accueil de Jour.

Enfin, à l'Accueil de Jour, il y a d'autres types de voies, que l'on explorera avec celles et ceux que l'on reçoit :
les voies de recours, péniblement tentées, encore et encore,
les voies sans issue, dans lesquelles on les voit s'engouffrer parfois, espérant qu'ils reviendront sur leurs pas,
les voies de traverse dans lesquelles on les aide à s’engager : "Va, on croise les doigts pour toi mon gars ..."

Il y a surtout cet élan de vie, ce formidable espoir, qui, envers et contre tout, continuera à exister tant qu'ils pourront faire entendre leur voix.



Catherine CHENGEBROYEN, Éducatrice spécialisée
Accueil de Jour, Entraide - Le relais